Baleine Franche

Quant aux baleines

Il s’agit des cétacés, ce ne sont pas de poissons mais des mammifères respirant par des poumons et au sang chaud. A la naissance, ils sont allaités par la femelle (comme les humains) ce sont des mammifères aquatiques.

Ils ont 50 millions d’années d’évolution sur nôtre planète. Au début ils étaient des mammifères terrestres, leur évolution a été formidable.

Ils appartiennent à la famille de baleines ayant des fanons au lieu de dents.

Au moment de la naissance ils pèsent trois tonnes approximativement, après ils peuvent atteindre les 50 tonnes. Les adultes arrivent à mesurer 16 mètres de long (les femelles sont un peu plus grandes que les mâles).

A la Péninsule Valdés

La Baleine Franche Australe à choisi, par instinct, cet habitat si particulier apparemment dans les années 70 (soixante-dix). Peu de temps après L’UNESCO l’a aussi choisi comme « Patrimoine Naturel de L’Humanité »

Chaque année viennent et naissent de plus en plus de baleines franches. L’actuelle croissance de leur population est de 6,8% annuelle.

Plus de 1.100 baleines franches visitent la zone de Péninsule Valdés, par saison. Le mois d’août est celui de la plus grande concentration, près de 600 baleines dans les deux golfes.

Comme au niveau mondial, le statut de la Baleine Franche Australe est celui d’une espèce vulnérable, l’approche des baleines en bateau dans le Golfe Nuevo est régit par des réglementations officielles qui veillent à la protection de ces cétacés (ce n’est pas une espèce en voie de disparition, l’activité touristique de l’approche-baleine est donc permise)

Avec nous «Whales Argentina»

Nous les accompagnons dès le début, dans ces eaux de la Mer Patagonienne

Nous avons eu le premier bateau autorisé, à la province de Chubut, pour le transport des passagers afin de faire les approches des baleines, en bateau, ainsi nous les accompagnons avec des touristes de tout le monde

Elles font partie de nôtre vie, de là nôtre engagement avec elles. WHALES ARGENTINA collabore fréquemment avec des groupes de scientifiques et des organisations protectrices dont l’objectif est la recherche et la conservation et protection des baleines et d’autres cétacés:

Recherche Scientifique

Nous faisons des apports économiques et logistiques au projet « Comportement de L’Attaque de Mouettes aux Baleines » développé par des chercheurs du « Centre National Patagonien » (CENPAT). Ce projet tâche de déterminer si les attaques des mouettes cuisinières aux baleines franches sont un comportement généralisé dans la population des mouettes ou si, au contraire, il s’agit des quelques-unes en spécial. L’étude vise à minimiser les attaques des mouettes aux baleines.

Nous accordons, souvent, des places* aux observateurs et chercheurs à bord que l’EcoCentro destine aux programmes de photo-identification de baleines. Nôtre équipage participe aussi, activement de ses initiatives

Organisations protectrices

Nous collaborons avec la « WEF-Fondation Terre Sauvage de la Péninsule Valdés », organisation consacrée à la conservation des baleines et dauphins et à la préservation de l’environnement marin.

Le Catamaran ouvert « Pinino VII » est spécialement adapté pour que le photo-identifiant obtienne l’angle adéquat dans ses prises : la structure de la voilure ayant plusieurs plate-formes – la plus haute d’entre elles, a 20 mètres au-dessus du niveau de la mer – facilite la tâche.

Ces renseignements seront plus larges une fois que vous serez là à Puerto Pirámides et on naviguera ensemble. Ce n’est pas facile de racontez comment est l’expérience de faire une approche des baleines dans ce golfe protégé de L’Atlantique Sud, il faut que vous fassiez l’expérience vous-même.